Pelé n’avait pas 18 ans lorsqu’il s’est révélé en finale de la Coupe du monde 1958 contre la Suède. Sa longévité, sa capacité à répéter les exploits lui valent une place unique au panthéon du football. Et bien au-delà, rappelle, dans une tribune au « Monde », l’historien Clément Astruc alors que le « roi » brésilien est mort le 29 décembre 2022.Pelé n’avait pas 18 ans lorsqu’il s’est révélé en finale de la Coupe du monde 1958 contre la Suède. Sa longévité, sa capacité à répéter les exploits lui valent une place unique au panthéon du football. Et bien au-delà, rappelle, dans une tribune au « Monde », l’historien Clément Astruc alors que le « roi » brésilien est mort le 29 décembre 2022.