Le président des États-Unis Joe Biden, lors d’une allocution depuis la Maison Blanche jeudi, s’est montré agacé par « la minorité identifiée d’Américains » qui ne se fait pas vacciner. « Nous avons été patients, mais notre patience a des limites », a-t-il lancé, alors qu’il a choisi d’étendre la vaccination obligatoire aux deux tiers des travailleurs américains, soit 100 millions de personnes.Le président des États-Unis Joe Biden, lors d’une allocution depuis la Maison Blanche jeudi, s’est montré agacé par « la minorité identifiée d’Américains » qui ne se fait pas vacciner. « Nous avons été patients, mais notre patience a des limites », a-t-il lancé, alors qu’il a choisi d’étendre la vaccination obligatoire aux deux tiers des travailleurs américains, soit 100 millions de personnes.

Le président des États-Unis Joe Biden, lors d’une allocution depuis la Maison Blanche jeudi, s’est montré agacé par « la minorité identifiée d’Américains » qui ne se fait pas vacciner. « Nous avons été patients, mais notre patience a des limites », a-t-il lancé, alors qu’il a choisi d’étendre la vaccination obligatoire aux deux tiers des travailleurs américains, soit 100 millions de personnes.