Emmanuel Macron durcit le ton face au Royaume-Uni. Dans une interview, le chef de l’Etat appelle Londres à tenir parole au sujet du nombre de licences de pêche post-Brexit accordées aux professionnels français. Selon le gouvernement français, le Royaume-Uni n’en aurait pas accordé suffisamment, sauf que l’accord du Brexit le prévoyait.Emmanuel Macron durcit le ton face au Royaume-Uni. Dans une interview, le chef de l’Etat appelle Londres à tenir parole au sujet du nombre de licences de pêche post-Brexit accordées aux professionnels français. Selon le gouvernement français, le Royaume-Uni n’en aurait pas accordé suffisamment, sauf que l’accord du Brexit le prévoyait.

Emmanuel Macron durcit le ton face au Royaume-Uni. Dans une interview, le chef de l’Etat appelle Londres à tenir parole au sujet du nombre de licences de pêche post-Brexit accordées aux professionnels français. Selon le gouvernement français, le Royaume-Uni n’en aurait pas accordé suffisamment, sauf que l’accord du Brexit le prévoyait.