Le procès d’Elizabeth Holmes; la fondatrice de la start-up Theranos débute réellement ce mercredi, après la sélection du jury. Elle est accusée de fraudes et d’association de malfaiteurs, et risque jusqu’à 20 ans de prison. Avec sa start-up, elle ambitionnait de révolutionner les les analyses sanguines, promettant un rendu plus rapide, plus complet et moins cher. Mais une enquête du Wall Street Journal en 2015 a révélé que les tests de Theranos étaient en fait majoritairement faux ou erronés.Le procès d’Elizabeth Holmes; la fondatrice de la start-up Theranos débute réellement ce mercredi, après la sélection du jury. Elle est accusée de fraudes et d’association de malfaiteurs, et risque jusqu’à 20 ans de prison. Avec sa start-up, elle ambitionnait de révolutionner les les analyses sanguines, promettant un rendu plus rapide, plus complet et moins cher. Mais une enquête du Wall Street Journal en 2015 a révélé que les tests de Theranos étaient en fait majoritairement faux ou erronés.

Le procès d’Elizabeth Holmes; la fondatrice de la start-up Theranos débute réellement ce mercredi, après la sélection du jury. Elle est accusée de fraudes et d’association de malfaiteurs, et risque jusqu’à 20 ans de prison. Avec sa start-up, elle ambitionnait de révolutionner les les analyses sanguines, promettant un rendu plus rapide, plus complet et moins cher. Mais une enquête du Wall Street Journal en 2015 a révélé que les tests de Theranos étaient en fait majoritairement faux ou erronés.