Ouvriers, infirmiers… des dizaines de milliers de salariés américains sont en grève depuis plusieurs semaines aux États-Unis. Il s’agit de « Striketober », « la grève d’octobre » en français. En cause: la fatigue accumulée depuis le début de la crise sanitaire, le manque de reconnaissance et la dégradation des conditions de travail. En tout, il y a déjà eu 17 grèves dans le pays en octobre, selon l’université de Cornell.Ouvriers, infirmiers… des dizaines de milliers de salariés américains sont en grève depuis plusieurs semaines aux États-Unis. Il s’agit de « Striketober », « la grève d’octobre » en français. En cause: la fatigue accumulée depuis le début de la crise sanitaire, le manque de reconnaissance et la dégradation des conditions de travail. En tout, il y a déjà eu 17 grèves dans le pays en octobre, selon l’université de Cornell.

Ouvriers, infirmiers… des dizaines de milliers de salariés américains sont en grève depuis plusieurs semaines aux États-Unis. Il s’agit de « Striketober », « la grève d’octobre » en français. En cause: la fatigue accumulée depuis le début de la crise sanitaire, le manque de reconnaissance et la dégradation des conditions de travail. En tout, il y a déjà eu 17 grèves dans le pays en octobre, selon l’université de Cornell.