Eurodéputée maltaise de 43 ans, Roberta Metsola a été élue ce mardi présidente du Parlement européen pour un mandat de 2 ans et demi. Membre du Parti populaire européen (droite), elle reste modérée sur les questions de droits des LGBTQ+ ou d’accueil des réfugiés. Cependant, elle est ouvertement hostile au droit à l’avortement. Si le Parlement européen n’est pas compétent en la matière, son élection reste un symbole, 43 ans après celle de Simone Veil, figure du droit à l’avortement en France.

Eurodéputée maltaise de 43 ans, Roberta Metsola a été élue ce mardi présidente du Parlement européen pour un mandat de 2 ans et demi. Membre du Parti populaire européen (droite), elle reste modérée sur les questions de droits des LGBTQ+ ou d’accueil des réfugiés. Cependant, elle est ouvertement hostile au droit à l’avortement. Si le Parlement européen n’est pas compétent en la matière, son élection reste un symbole, 43 ans après celle de Simone Veil, figure du droit à l’avortement en France.[#item_full_content]