L’enquête sur l’assassinat de l’ex-président de la République, Jovenel Moïse, présente de nouveaux éléments qui laissent supputer son aboutissement. En effet, l’homme d’affaires Rudolph Jaar, arrêté le week-end écoulé en République Dominicaine, a révélé son implication dans le magnicide du 7 juillet 2021, survenu à Pèlerin 5.

Dans une interview accordée au journal américain New York Times, Rudolph Jaar a confié avoir financé à hauteur de 130. 000 dollars américains le plan qui s’est soldé par l’assassinat de Jovenel Moïse.

Plus loin, l’homme d’affaires qui est aux ordres de la justice dominicaine a cité Joseph Félix Badio comme son principal complice. Il a donc révélé que ce dernier et lui ont passé dans une même maison, plusieurs jours après l’assassinat.

À rappeler que Joseph Félix Badio dont le nom est cité comme l’un des auteurs intellectuels du crime est toujours en cavale et recherché par la PNH. C’est aussi le cas pour l’ancien sénateur John Joël Joseph.