Les Russes peuvent encourir jusqu’à 15 ans de prison en cas de diffusion d' »informations mensongères » entraînant des « conséquences sérieuses » pour les forces armées de Moscou.

Les Russes peuvent encourir jusqu’à 15 ans de prison en cas de diffusion d' »informations mensongères » entraînant des « conséquences sérieuses » pour les forces armées de Moscou.[#item_full_content]