Alors que près de 200 enfants de jihadistes français sont détenus dans des camps kurdes en Syrie, Jean-Yves Le Drian s’est dit prêt à de nouveaux rapatriements. Il refuse cependant de faire revenir les adultes.

Alors que près de 200 enfants de jihadistes français sont détenus dans des camps kurdes en Syrie, Jean-Yves Le Drian s’est dit prêt à de nouveaux rapatriements. Il refuse cependant de faire revenir les adultes.[#item_full_content]