Quelques jours après le tir d’Alec Baldwin qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins sur un tournage, l’épouse de l’acteur s’adresse à la famille de la victime.Quelques jours après le tir d’Alec Baldwin qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins sur un tournage, l’épouse de l’acteur s’adresse à la famille de la victime.

Quelques jours après le tir d’Alec Baldwin qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins sur un tournage, l’épouse de l’acteur s’adresse à la famille de la victime.

Hilaria Baldwin, l’épouse d’Alec Baldwin, sort du silence. Quelques jours après la mort d’Halyna Hutchins, la directrice de photographie tuée par un tir vraisemblablement accidentel de l’acteur sur un tournage, elle publie un message de soutien à la famille de la victime.

« Mon coeur est avec Halyna. Son époux. Son fils. Leur famille et leurs proches. Ainsi qu’avec mon Alec. On dit ‘je n’ai pas les mots’ parce qu’il est impossible d’exprimer le choc et la douleur causés par un accident si tragique. Coeur brisé. Perte. Soutien. »

Le drame a eu lieu la semaine dernière sur le tournage du film Rust, à Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Une enquête a été ouverte après qu’un tir d’Alec Baldwin avec une arme utilisée comme accessoire a tué Halyna Hutchins et blessé le réalisateur de ce western, Joel Souza. Selon le témoignage de ce dernier à la police de Santa Fe, Alec Baldwin s’entraînait à dégainer l’arme au moment où le coup de feu est parti.

Le tournage du film a été suspendu, et aucune arrestation n’a eu lieu pour l’instant. Alec Baldwin a rapidement réagi sur Twitter en se disant « dévasté » et a assuré « coopérer pleinement avec la police »: « Je suis en contact avec (le mari d’Halyna). Je lui offre mon soutien ainsi qu’à sa famille. Mon cœur est brisé pour son mari, leur fils et tous ceux qui ont connu et aimé Halyna. »

Les rôles de deux personnes sont examinés de près par les enquêteurs. Celui de l’armurière de cinéma Hannah Gutierrez Reed, qui a préparé l’arme à feu avec laquelle Alec Baldwin a tiré le coup fatal, ainsi que celui de l’assistant réalisateur, Dave Halls. C’est lui qui a tendu l’arme à Alec Baldwin lors de la répétition d’une scène du film, l’informant qu’elle était « froide », c’est-à-dire non chargée d’une balle réelle en jargon cinématographique.

Il ne « savait pas que l’arme était chargée à balles réelles », précise le rapport d’un agent du bureau du shérif du comté de Santa Fe. Mais l’histoire joue en sa défaveur: en 2019, il avait été licencié d’un autre tournage lorsqu’une arme à feu s’était déchargée de manière inattendue, blessant un membre de l’équipe.