Regrettant le manque d’investissement dans les transports dans l’Hexagone et le poids des monopoles, Thierry Mallet, le PDG du groupe, se félicite de son acquisition américaine.Regrettant le manque d’investissement dans les transports dans l’Hexagone et le poids des monopoles, Thierry Mallet, le PDG du groupe, se félicite de son acquisition américaine.