Lors de son déplacement ce mardi à Saint-Léonard de Noblat en Haute-Vienne, Emmanuel Macron a appelé à « une désescalade des tensions » dans la crise ukrainienne. Le chef de l’État a aussi condamné le coup d’Etat au Burkina Faso, où des militaires ont annoncé avoir chassé du pouvoir le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré dont l’ONU demande « la libération immédiate ».

Lors de son déplacement ce mardi à Saint-Léonard de Noblat en Haute-Vienne, Emmanuel Macron a appelé à « une désescalade des tensions » dans la crise ukrainienne. Le chef de l’État a aussi condamné le coup d’Etat au Burkina Faso, où des militaires ont annoncé avoir chassé du pouvoir le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré dont l’ONU demande « la libération immédiate ».[#item_full_content]