Séparatistes et forces régulières n’en finissent plus de violer un cessez-le-feu devenu largement fictif dans l’Est de l’Ukraine ce samedi. Kiev dit contrôler la situation tandis que les républiques dissidentes, soutenues par Moscou, ont décrété la mobilisation générale.

Séparatistes et forces régulières n’en finissent plus de violer un cessez-le-feu devenu largement fictif dans l’Est de l’Ukraine ce samedi. Kiev dit contrôler la situation tandis que les républiques dissidentes, soutenues par Moscou, ont décrété la mobilisation générale.[#item_full_content]