Selon l’accusation, Ahmad Abouammo, un « employé corrompu », a empoché des dizaines de milliers de dollars en vendant à Riyad des informations détaillées sur des comptes anonymes précis.Selon l’accusation, Ahmad Abouammo, un « employé corrompu », a empoché des dizaines de milliers de dollars en vendant à Riyad des informations détaillées sur des comptes anonymes précis.