Le gouvernement péruvien a annoncé samedi une « urgence environnementale » de 90 jours pour la zone côtière endommagée par le déversement de 6.000 barils de pétrole brut il y a une semaine, une marée noire qui continue de s’étendre et désespère les habitants.

Le gouvernement péruvien a annoncé samedi une « urgence environnementale » de 90 jours pour la zone côtière endommagée par le déversement de 6.000 barils de pétrole brut il y a une semaine, une marée noire qui continue de s’étendre et désespère les habitants.[#item_full_content]