L’attaque de la gare de Kramatorsk a fait au moins 35 morts et une centaine de blessés, selon un bilan provisoire. Le lieu aurait été délibérément choisi par les forces russes, alors que de nombreux civils tentaient de fuir la région.