Le gouvernement de consensus devra être mis en place dans les prochains jours. En effet, le premier ministre, Ariel Henry, a pris cet engagement lors d’une rencontre avec le comité de suivi de l’accord du 11 septembre 2021, selon le Secteur Démocratique et Populaire.


Dans l’intervalle, le SDP dit prendre acte des dernières déclarations du Dr Ariel Henry et salue sa volonté à mettre en application « l’accord politique pour une gouvernance apaisée et efficace ».


Maître André Michel et son équipe renouvellent leur attachement au document, soulignant l’incapacité de l’actuel gouvernement à faire face aux problèmes pressants de la population, notamment l’insécurité et la distribution des produits pétroliers.


Le Secteur Démocratique et Populaire pointe du doigt certains membres de l’actuel gouvernement à dominance PHTK, Martellistes et Jovenélistes qui, selon lui, ne cessent de financer les groupes armés qui sèment la terreur dans le pays.