Les Occidentaux comme les Ukrainiens craignent depuis des semaines qu’un incident, réel ou mis en scène, ne soit utilisé par la Russie pour permettre la création d’un prétexte en vue d’une offensive russe contre l’Ukraine.

Les Occidentaux comme les Ukrainiens craignent depuis des semaines qu’un incident, réel ou mis en scène, ne soit utilisé par la Russie pour permettre la création d’un prétexte en vue d’une offensive russe contre l’Ukraine.[#item_full_content]