Assassinat des trois policiers : l’ambassade de France en Haïti s’indigne et fait des promesses

0
232

A l’instar des différentes institutions haïtiennes, l’ambassade de France en Haïti s’est montrée indignée suite à l’assassinat de trois policiers de l’Unité Temporaire Anti-Gang (UTAG). L’ambassade de France, via une note a présenté ses sincères condoléances à la Direction Générale de la police nationale et aux policiers. La représentation diplomatique française fait également des promesses de soutien à la PNH.

À l’approche du 29e anniversaire de la police nationale d’Haïti, l’institution continue de compter des cadavres dans ses rangs. Plus d’une vingtaine de policiers ont été tués pour le premier semestre de l’année 2024.

En effet, le groupe armé dirigé par le caïd Barbecue, dans un guet-apens, a tué trois policiers à Delmas 18.
Un drame de plus au sein de la PNH qui a soulevé la colère de plus d’un. Des organisations de droits humains et d’autres entités de la société civile ont même exigé des changements considérables au sein du Haut-Commandement de la PNH.

Ainsi, l’ambassade de France en Haïti via une note a présenté ses condoléances à la direction de la PNH ainsi qu’aux différents policiers, toutes unités spécialisées confondues.

L’ambassade continuera de soutenir et agir pour renforcer la police haïtienne, a-t-on lu dans cette note publiée sur le compte X de l’ambassadeur de France en Haïti Fabrice Mauriès.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply