« Attribuer la fragilité de l’industrie automobile européenne à des pratiques chinoises déloyales est un peu court. Le mal est beaucoup plus profond »

0
367

La décision de l’UE d’augmenter les droits de douane sur les voitures électriques chinoises n’exemptera pas les Européens d’un effort pour rattraper leur retard industriel et technologique, estime, dans sa chronique, Stéphane Lauer, éditorialiste au « Monde ».

Leave a reply