Au Maroc, une ministre sommée de s’expliquer sur sa vie privée

0
135

Leila Benali, chargée de la transition énergétique, est soupçonnée de conflit d’intérêts en raison d’une relation supposée avec le fondateur d’un groupe minier australien. Pour les cercles féministes, son traitement diffère de celui réservé aux hommes.

Leave a reply