« Avec la remise en cause du droit du sol, la crise à Mayotte menace de gangrener un fondement de la République »

0
177

Dénoncer la proposition de l’exécutif ne signifie pas nier la nécessité de tenir un discours de vérité et d’apporter des réponses à la crise qui sévit sur l’île, rappelle dans sa chronique Philippe Bernard, éditorialiste au « Monde ».

Leave a reply