Conseil présidentiel : après d’interminables disputes, Louis Gérald Gilles désigné par les signataires de l’Accord du 21 décembre

0
2382

Finalement les signataires de l’Accord du 21 décembre parviennent à trouver un terrain d’entente quant à la désignation de leur représentant devant siéger au conseil présidentiel. L’ancien sénateur Louis Gérald Gilles a été choisi.

C’est sur la place publique que les membres de l’accord du 21 décembre ont lavé leur linge sale durant toute la semaine dernière, suite à leurs désaccords sur le choix d’une personnalité pour les représenter au conseil présidentiel.

Après le bras de fer entre le clan des jeunes opportunistes « abolotchos » politiques Jorchemy Jean Baptiste et Pascal Adrien avec le clan André Michel, une décision de sagesse a été prise. Si le premier clan a voté pour l’ancien député Vikerson Garnier, l’autre goupe a joué pieds et mains pour imposer l’ancien président de la chambre des députés, Levaillant Louis-Jeune.

Après des discussions interminables entre les deux groupes, de la même structure politique, qui supportent Ariel Henry dans gouvernance bâclée, les deux personnalités qui ne sont pas en conformité avec la justice haïtienne pour n’avoir pas effectué leurs déclarations de patrimoine, ont été écartées.

C’est l’ancien sénateur de la République, Louis Gérald Gilles, qui a été désigné par cette structure pour la représenter au sein du Conseil Présidentiel. Cette entente a été trouvée après que la CARICOM a menacé de mettre hors jeu les signataires de l’accord du 21 décembre dans la cadre de la formation dudit conseil.

Louis Gérald Gilles, finalement désigné par les supporteurs d’Ariel Henry pour siéger au conseil de 7 membres, la lettre confirmant soon choix a été acheminée à la CARICOM.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply