Déploiement de la force multinationale : Haïti doit encore patienter

0
141

Alors que la cruauté des bandits armés s’intensifie dans le pays, la date du déploiement de la force multinationale de soutien à la sécurité a été une nouvelle fois repoussée.

En effet, le président du Kenya William Ruto a annoncé que le déploiement se fera dans trois semaines environ. Une nouvelle qui donne froid dans le dos à la population haïtienne qui subit les exactions des bandits armés.

Dans une interview accordée à la chaîne américaine BBC, le président kenyan William Ruto a annoncé le report du déploiement de la force multinationale.

« Les troupes seront déployées en Haïti dans trois semaine pour mater les gangs qui terrorisent la population haïtienne », a-t-il déclaré avant d’indiquer qu’ils feront de leur mieux pour éviter plus de victimes des gangs armés en Haïti.

C’est pour une énième fois que ce déploiement est reporté. Dans l’intervalle, les bandits continuent d’endeuiller la population, incendier des entreprises publiques et privées, démolir les commissariats et sous commissariats de la zone métropolitaine.

Suite à l’assassinat jeudi soir d’un couple missionnaire américain ainsi qu’un citoyen haïtien dans un orphelinat à Lizon, les États-Unis ont craché leur colère, appelant à un déploiement rapide.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply