Déposer les armes ou aller en prison, le Président Edgard Leblanc offre deux choix aux bandits

0
322

Lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision France24, le Président du conseil présidentiel de transition, Edgard Leblanc, a exhorté les bandits à choisir entre déposer les armes ou d’aller en prison. C’est leur seul choix dans le cadre de la lutte visant à rétablir la sécurité dans pays, selon le conseiller.

La question de sécurité est la priorité des priorités du Conseil présidentiel. Mater les gangs et rétablir la sécurité dans le pays demeure l’objectif premier du CPT. Dans la foulée, cette structure mise sur le déploiement de la force multinationale en Haïti. Lequel déploiement a été une nouvelle fois repoussé.

A cet effet, le Président du conseil Edgard Leblanc qui répondait aux questions de France24, encourage les bandits qui terrorisent la population à déposer les armes, sinon la prison sera leur destination finale.

Faut-il rappeler que lors de son discours le 18 mai dernier à l’occasion du 221e anniversaire de la commémoration du drapeau haïtien, Edgard Leblanc a déclaré qu’Haïti ne comporte pas de territoires perdus contrairement aux dires de la ministre de la justice, Emmilie Prophète Milcé. Jusqu’à présent, le représentant de l’OPL au Conseil présidentiel peine à donner la preuve que c’est l’État qui détient le monopole de la violence.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply