Insécurité : aménagement d’un pont entre Haïti et la République Dominicaine pour l’évacuation du personnel du BINUH

0
357

La crise qui prévaut en Haïti contraint certaines institutions à revoir leur plan de travail. À cet effet, le Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), via un communiqué publié le mercredi 13 mars 2024, a annoncé avoir décidé d’ériger un pont aérien entre Haïti et la République Dominicaine dans le but d’assurer, ce qu’il appelle « la fluidité de l’acheminement de l’aide humanitaire ».

Les conditions sécuritaires en Haïti se sont détériorées depuis environ deux semaines. Ce qui pousse certaines ambassades et d’autres structures internationales à fermer leurs portes provisoirement. Les frontières terrestres et aériennes entre Haïti et la République dominicaine ont été également fermées. Des ambassades ont été contraintes d’évacuer temporairement les membres de leurs personnels en attendant un retour au calme.

« Compte tenu du défi logistique de plus en plus complexe que représentent les déplacements depuis et vers Haïti, les Nations Unies sont en train d’établir un pont aérien entre Haïti et la République dominicaine. Ce pont aérien assurera la fluidité de l’acheminement de l’aide humanitaire et de l’appui à Haïti, et facilitera les mouvements de notre personnel à l’intérieur et à l’extérieur du pays », lit-on dans ce communiqué.

Par rapport à cette crise aiguë que vit le pays, l’Organisation des Nations Unies (ONU) se dit prête, avec des équipes en Haïti, pour continuer à apporter leur soutien indéfectible au peuple haïtien.

« Nous reconfigurons notre présence tout en restant pleinement engagés. L’ONU a autorisé la réinstallation temporaire d’une partie du personnel recruté au niveau international à l’extérieur d’Haïti, tandis que d’autres personnels de crise et humanitaires viendront renforcer notre présence dans le pays », a précisé le BINUH dans son récent communiqué qui, par la même veine a fait savoir que la sécurité de son personnel national et de leur famille demeure une priorité.

Le BINUH a également mentionné qu’il entend envisager toutes les options pour soutenir son personnel et leur famille qui s’efforce de fournir une aide humanitaire vitale à la population haïtienne dans des conditions extrêmement difficiles.
Le BINUH annonce aussi qu’il continuera d’évaluer et d’examiner les mesures qu’il prend en fonction de l’évolution de la situation.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply