Non-autorisé à atterrir en République Dominicaine, Ariel Henry en « séjour forcé » à Porto Rico

0
2071

L’avion privé dans lequel le Premier ministre haïtien Ariel Henry est parti a dû atterrir à San Juan, Porto Rico. Ceci, après que le gouvernement dominicain n’a pas autorisé son débarquement sur le territoire dominicain.

L’avion privé, qui a décollé de l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey, aux États-Unis, a atterri à l’aéroport Luis Muñoz Marín. L’atterrissage sur l’île de Porto Rico est intervenu après que le gouvernement dominicain n’a pas autorisé un avion privé transportant le Premier ministre haïtien Ariel Henry à atterrir sur le territoire dominicain. Il a pu faire le débarquement sans encombre sur l’île voisine car c’est un territoire nord-américain.

Les informations obtenues par ce média indiquaient que l’avion d’Ariel Henry tournait en rond, mais ils n’ont pas autorisé son entrée. Les autorités de sécurité de l’État dominicain l’ont évalué pendant plusieurs heures, mais ne l’ont finalement pas autorisé à entrer sur le territoire dominicain.

Le Premier ministre haïtien Ariel Henry a conclu une tournée qui l’a conduit au Kenya pour signer un accord visant à mettre en place une force multinationale pour rétablir l’ordre et la sécurité dans le pays voisin.

Ariel Henry ne peut pas atterrir en Haïti en raison de l’occupation du principal aéroport de Port-au-Prince par des gangs criminels haïtiens et de la violence qui a conduit à un couvre-feu de trois jours dans le pays voisin.

Ariel Henry s’est rendu au Kenya pour signer un protocole d’accord qui permettrait à la nation africaine de coordonner une force multinationale pour aider à stabiliser Haïti.

Source CDN

RTVC

Leave a reply