Politique : Ariel Henry démissionne « sans le dire clairement »

0
874

« Mon Gouvernement se retirera immédiatement après la mise en place du Conseil présidentiel de transition », a déclaré le Premier ministre Ariel Henry qui n’a pas mentionné le mot « démission » dans son adresse à la nation ce lundi 11 mars 2024.

L’air désappointé, dans un court message préenregistré (2 minutes, 44 secondes), Ariel Henry qui n’avait jamais opté pour un vrai consensus, a reconnu « qu’aucun sacrifice n’est trop grand » pour sortir le pays du joug des gangs armés. Bloqué à Porto-Rico depuis une semaine environ, Ariel Henry est une page politique tournée.

Entretemps, les acteurs politiques qui ont participé à la réunion avec la CARICOM ce lundi 11 mars 2024, ont 24 heures pour choisir et soumettre les noms des personnalités appelées à faire partie du Conseil présidentiel (CP).

Ne pas avoir été condamné ou être sous le coup d’une condamnation pour crime, ne pas avoir l’intention d’être candidat aux prochaines élections, partager l’idée de la résolution de l’ONU en ce qui à trait au déploiement de la force multinationale en Haïti, tels sont les conditions posées par la Communauté caribéenne pour devenir membre du CP.

Ainsi, les protagonistes (Accord Montana, EDE, RED, Accord 21 Décembre..) ont 24 heures pour soumettre les noms des personnalités choisies à la Communauté caribéenne.

RTVC

Leave a reply