Tentative d’enlèvement : Barbarah Fécu porte à 17 le nombre de policiers tués pour l’année en cours

0
269

L’assassinat de Barbarah Féqui, issue de la 32è promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH), porte à 17 le nombre de policiers tombés sous les balles assassines depuis le début de l’année 2024, précise le Syndicat national des policiers haïtiens (SYNAPOHA).

Affectée à la Direction générale de la PNH (DG/PNH), la policière Barbarah Féqui a été attaquée, ce mercredi 8 mai à la rue Camille Léon, centre-ville de Port-au-Prince, par des hommes armés, rapporte le coordonnateur général du SYNAPOHA. La policière qui accompagnait son enfant à l’école, a tenté en vain de résister à ses agresseurs avant d’être assassinée, poursuit le syndicat.

L’arme de service de la victime a été emportée par les assassins. Néanmoins, l’enfant qui l’accompagnait est sorti indemne, mais traumatisé, déplore le SYNAPOHA. Originaire de Petit-Goave, Barbarah Féqui s’est révélée un agent modèle.

Comme le début de l’année antérieure, les policiers continuent d’être la cible des gangs. Depuis le début de l’année en cours, 17 policiers sont tués par des individus non identifiés.

Dans un contexte où les politiques se lancent dans une campagne de chicane pour s’accaparer du pouvoir au sein du Conseil présidentiel de transition (CPT), la réalité sur le terrain interpelle avec une résurgence d’assassinat, d’enlèvement et séquestration contre rançon.

RTVC

Leave a reply