Après l’attentat près de Moscou, le Kremlin face à une vague anti-islam

0
71

Depuis l’attaque contre le Crocus City Hall, les musulmans d’Asie centrale sont pris à partie par les nationalistes. Le pouvoir a pourtant a de plus en plus besoin des migrants, notamment en raison de la guerre en Ukraine.

Leave a reply