Argentine : le président Milei prêt à passer ses réformes « avec ou sans » soutiens politiques

0
121

Le nouveau chef de l’Etat a appelé les Argentins à faire preuve de « patience et confiance » face à ses mesures de dérégulation et d’austérité budgétaire. Et il a annoncé la fermeture de l’agence de presse publique Telam qui compte environ 700 salariés.

Leave a reply