Attentat de Moscou : des failles au sommet, un bouc émissaire à l’extérieur

0
96

Après avoir négligé la menace djihadiste, le pouvoir russe persiste à accuser l’Ukraine d’implication dans l’attentat contre le Crocus City Hall, qui a fait 144 morts à Moscou. Les suspects, torturés, ont reconnu leur culpabilité.

Leave a reply