Au Brésil, Jair Bolsonaro accusé d’avoir falsifié des certificats de vaccination contre le Covid-19

0
89

L’ancien président aurait fait réaliser ces faux fin 2022, quelques jours avant le terme de son mandat, afin de pouvoir rejoindre les Etats-Unis, où la vaccination était alors requise. La police a demandé son inculpation pour ces faits qui pourraient lui valoir jusqu’à douze ans de prison.

Leave a reply