Au Brésil, le réseau social X affirme qu’il respectera les décisions de justice, malgré la fronde d’Elon Musk

0
85

Le propriétaire de la plate-forme s’en était violemment pris à Alexandre de Moraes, le président du Tribunal supérieur électoral brésilien. Ce dernier enquête sur les « milices numériques », accusées d’avoir répandu de fausses nouvelles lors du mandat de l’ancien président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Leave a reply