Au Japon, une « lutte de printemps » qui paie

0
90

Les grands groupes japonais ont annoncé de fortes hausses des salaires, allant parfois au-delà des revendications syndicales. Un « shunto » historique qui laisse peut-être prévoir la sortie de décades perdues de stagnation, estime Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde.

Leave a reply