Au Niger, la junte sourde aux pressions américaines

0
147

Une délégation envoyée par Washington est restée du 12 au 14 mars à Niamey afin de favoriser un retour à l’ordre constitutionnel et de discuter de l’avenir du partenariat sécuritaire entre les deux pays, suspendu depuis le coup d’Etat contre Mohamed Bazoum. Sans succès.

Leave a reply