Au Tchad, l’opposition désarmée face au président-candidat Mahamat Idriss Déby

0
89

Un opposant nommé premier ministre, un autre tué par l’armée… Rien ne semble pouvoir empêcher le jeune général, dont le pays est l’ultime bastion militaire de la France au Sahel, de se maintenir au pouvoir lors de l’élection du 6 mai.

Leave a reply