Au Togo, une nouvelle Constitution provoque une levée de boucliers de la part de l’opposition

0
90

Une réforme, votée le 25 mars par l’Assemblée nationale, ouvre la voie à ce que le chef de l’Etat, au pouvoir depuis 2005, se maintienne au pouvoir. Face à la polémique, une deuxième lecture du texte va être soumise aux députés.

Leave a reply