« Comment soutenir l’opposition ordinaire en Russie ? »

0
148

Alors qu’Alexeï Navalny est mort dans la gueule du « Loup polaire », surnom de la colonie pénitentiaire où il a été incarcéré, la traductrice Catherine Perrel rappelle, dans une tribune au « Monde », que des écrivains et des associations proposent d’aider les opposants, depuis la France.

Leave a reply