Conseil présidentiel : « L’Église catholique n’a mandaté aucun représentant »

0
578

Dans une note en date du 18 mars 2024 sur la situation de violence qui règne en Haïti, pouvoir garder la distance la Conférence Épiscopale d’Haïti (CEH) a fait savoir que « pour garder la morale qui lui permet de remplir sa mission prophétique, la CEH
n’a mandaté personne pour représenter l’Église catholique au sein du Conseil Présidentiel ni d’aucune structure de gouvernement ».

Une précision qui arrive dans un contexte où certaines informations laissent croire que la CARICOM envisagerait de se tourner vers le secteur religieux pour compléter le Conseil présidentiel qui se trouve aujourd’hui dans l’impasse à cause du profond désaccord qui existe entre les signataires de l’Accord du 21 décembre.

Plus loin, la CEH dit souhaiter néanmoins que les pourparlers en cours débouchent sur une véritable entente patriotique inclusive et durable dans l’intérêt de tout le peuple haïtien, qui aspire tant à la paix et à un mieux-être.

« En attendant la mise en place des organes institutionnels qui doivent mener à terme la transition, nous invitons tous les Haïtiens sans distinction à ne pas alimenter la violence, car la violence engendre
la violence, la haine engendre plus de haine et la mort plus de mort », peut-on lire dans le document de l’église catholique, sensibilisant que chaque destruction fait régresser ou retarder Haïti dans sa marche vers le progrès que nous souhaitons tous.

« Chaque mort violente
commise contre un être humain est une blessure dans la chair de l’humanité ; chaque mortviolente nous
diminue en tant que personnes. » (Pape François). Mettons donc fin à ces actes violents qui engendrentde
nombreuses souffrance », concluent les Évêques.

RTVC

Leave a reply