Corée du Sud : à la suite de la victoire écrasante de l’opposition, le président Yoon Suk Yeol en mauvaise posture

0
138

Selon les sondages des trois principales chaînes de télévision à la clôture du scrutin, l’opposition aurait plus 200 sièges sur les 300 que compte l’Assemblée nationale. Une « super majorité » suffisante pour contrer le droit de veto du président, voire le destituer.

Leave a reply