« Dans la campagne pour les élections européennes, la voiture électrique semble servir de dérivatif et de punching-ball »

0
115

L’interdiction de la vente de voitures neuves à moteur thermique en 2035 dans l’UE tient lieu d’épouvantail pour l’extrême droite et la droite, estime dans sa chronique Philippe Bernard, éditorialiste au « Monde ».

Leave a reply