Défavorable au Conseil président, la Convention Nationale de Pâques dit « prendre acte de sa mise en place »

0
206

La Convention Nationale de Pâques (CNP)dit prendre acte de l’installation du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) qu’elle considère comme une « formule imposée de transition ». Cette structure maintient sa position contre le déploiement de la mission multinationale et opte pour une assistance technique en faveur des Forces Armées d’Haïti.

« Bien que nous demeurions convaincus que ce n’était pas la bonne formule pour cette transition politique, notre patriotisme et notre solidarité envers les couches les plus touchées par la crise, nous commanderont, le moment venu, d’apprécier le pragmatisme des efforts diligents qui auront été déployés pour apporter un répit au calvaire de la population », a déclaré la CNP dans une note.

La Convention Nationale de Pâques croit dur comme fer que la seule alternative constitutionnelle viable, légale, capable de rallier les parties prenantes haïtiennes vers un dénouement pacifique de la crise réside dans l’application de l’article 149 de la loi-mère du pays.

« Nous confirmons notre rejet du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies comme cadre justificatif de la mission 2699/2023, et continuons de privilégier une coopération technique militaire et de défense avec nos partenaires internationaux afin de renforcer nos Forces Armées pour résoudre la crise sécuritaire qui avilit notre pays », se positionne la CNP.

En ce qui concerne la gestion du Conseil Présidentiel de Transition, la Convention prévoit d’adopter « une posture d’observation constructive. Selon elle, la classe politique et le secteur privé ont engagé la Nation dans une aventure qui constitue « leur dernière chance de jouer un rôle positif dans la vie du pays ».

« Enfin, la Convention réaffirme son engagement envers l’idéal d’une Nouvelle Haïti, réconciliée, en voie de transformation pour son rendez-vous avec le 1er Janvier 2054. Elle continuera à travailler sans relâche pour contribuer à réaliser sa vision et pour veiller à ce que les intérêts et les aspirations du peuple haïtien à la paix et au développement soient les orienteurs de sa militance pro patria », a conclu la note.

RTVC

Leave a reply