Deux semaines après le décès de Jamil Vincent, l’ex-président Jocelerme Privert lui rend un vibrant hommage

0
2314

Le 57e Président de la République d’Haïti, Jocelerme Privert, ne s’est pas montré indifférent suite au décès de Jamil Vincent en date du 27 février 2024. Ce dernier fut l’ancien Directeur du Lycée Saint Joseph de l’Asile et Délégué départemental des Nippes. Via une note, Jocelerme Privert se dit attristé par cette nouvelle.

La nouvelle du décès de Jamil Vincent en date du 27 février dernier à l’hôpital Adventiste de Diquini, a plongé dans l’émoi toutes les communautés aziloise et nippoise.
Plusieurs structures politiques, des anciens parlementaires et un ancien président Haïti n’ont pas caché leur affliction suite au décès de l’ancien délégué départemental des Nippes.
Ainsi, l’ex-président haïtien Jocelerme Privert, dans une note de presse, a rendu un vibrant hommage au défunt qu’il qualifie d’un grand ami, un sympathisant et un excellent collaborateur.

« J’ai perdu non seulement un corregionnaire, mais surtout un collaborateur dévoué qui avait toujours plaidé la cause du département des Nippes, notre alma mater », a indiqué l’ex-président haïtien via cette note en mémoire du très regretté Jamil Vincent.

« Dès mes premiers contacts en 2008 avec Jamil, lors du passage de trois cyclones qui ont saccagé la région sud du pays, j’avais tout de suite appris à apprécier son sens du patriotisme et son engagement à servir la communauté nippoise », a-t-il encore ajouté avant de témoigner que dans l’exercice de ses fonctions de Délégué départemental des Nippes assignées lors de sa courte présidence en 2016, Jamil s’est illustré comme digne et distingué représentant du pouvoir exécutif.

Jocelerme Privert a tenu de rappeler également qu’avec le départ prématuré de Jamil Vincent, le département des Nippes vient de perdre un authentique fils qui, avec honneur et dignité, s’était mis à son service.

Via cette même note, le prédécesseur de Jovenel Moïse a présenté ses sincères sympathies et toute sa solidarité à la famille du défunt, ses anciens collaborateurs, son compagnon de combat en l’occurrence l’honorable Sénateur Francenet Dénius et ses alliés.

Faut-il mentionner que Jamil Vincent était Père de cinq enfants, un homme politique qui a laissé son empreinte sur l’émergence du plus jeune département géographique d’Haïti.

Les funérailles de Jamil Vincent seront chantées ce samedi 16 Mars 2024 sur la place d’armes de l’Asile et des cérémonies d’hommage seront organisées ce vendredi 15 Mars à Port-au-Prince et dans la diaspora.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply