En Slovaquie, après la tentative d’assassinat contre le premier ministre, Robert Fico, la majorité attise les divisions

0
79

Le dirigeant de 59 ans, « touché par plusieurs balles », est dans un état stable. Plusieurs personnalités de la coalition au pouvoir, dans laquelle le parti de gauche nationaliste et ultraconservateur de M. Fico côtoie l’extrême droite, ont accusé, sans preuves, l’opposition d’être responsable de cette attaque.

Leave a reply