Gonaïves : vers la tenue de la 9e édition du festival “Bikolò lakay”

0
12

La cité de l’indépendance maintient son festival annuel tenu à l’occasion de la fête du drapeau. Cette année, malgré les troubles politiques et les violences des gangs armés, le staff “Popilè yo” n’entend pas baisser les bras. La jeunesse, les patriotes, la communauté universitaire et scolaire sont attendus les 16, 17 et 18 mai 2024 pour célébrer en grande pompe la fête du drapeau national créé en marge d’un congrès à l’Arcahaie en mai 1803, soit 9 mois avant la proclamation de l’indépendance nationale.

Depuis mai 2015, un groupe de jeunes de la ville des Gonaïves font corps pour célébrer tous les ans le bicolore haïtien. Cette initiative implantée dans la ville s’inscrit dans le cadre du renforcement de la société et la culture. “Popilè yo”, ce groupe instigateur, assure avec brio depuis 9 ans cet événement qui se veut être une pierre angulaire dans la mise en œuvre d’un climat de convivialité entre les Gonaïviens sans distinction aucune.

Le staff croit dur comme fer que ce symbolisme qu’est le bicolore qui traduit l’union, la solidarité et le sens du patriotisme chez les Haïtiens, pourra aider à la construction d’une société basée sur la justice sociale, l’équité et le bien-être de chaque Haïtien.

“Popilè yo” se dit déterminé à aller jusqu’au bout pour la réussite de cet événement annuel. Le climat d’insécurité qui prévaut dans le pays n’aura pas de graves incidences sur la tenue de cette 9e édition qui offrira comme à l’accoutumée une ambiance saine au profit des jeunes.

Le staff tient à remercier les différents partenaires qui, malgré la conjoncture, ont mis la main à la pâte pour la pleine et entière réussite du festival, tout en espérant que la presse sera présente pour la couverture de l’événement dans la cité de l’indépendance.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply