Haïti-Politique : la formation du Conseil présidentiel divise les signataires de l’Accord du 21 Décembre

0
792

Rien n’est possible avec ces acteurs politiques haïtiens, qui se croient maîtres du temps. Alors qu’ils disposent de moins de 24 heures pour soumettre des noms à la Caricom en vue de la formation du Conseil présidentiel, des politiciens se perdent en viles discussions. C’est le cas des signataires de l’Accord du 21 décembre qui sont à couteaux tirés.

En effet, pour le choix de leur représentant au Conseil présidentiel, le clan André Michel, Marjory Michel, Edmonde Supplice Beauzile et Sorel Jacinthe est en désaccord profond avec Jorchemy Jean Baptiste et Pascal Adrien, deux jeunes loups politiques bêtement malins et opportunistes.

Selon des informations disponibles, le groupe d’André Michel a jeté son dévolu sur l’ancien député Levaillant Louis Jeune, alors que celui de Jorchemy et Pascal a choisi Vikerson Garnier, lui aussi ex-député. Depuis, la guerre est déclarée !

Les auteurs du livre « Toutouni » accusent le clan André Michel de faire de l’Accord du 21 Décembre sa chasse gardée. En total désaccord avec cette attitude, le clan Jorchemy Jean Baptiste et Pascal Adrien a déjà écrit à la CARICOM pour faire savoir que le groupe d’André Michel n’a pas la légitimité de prendre la parole au nom de l’Accord du 21 Décembre. La structure est menacée d’implosion.

Un véritable tohu-bohu politique incompréhensible, tandis que le pays est dans l’urgence face aux gangs armés qui terrorisent la population civile. Le Kenya sur qui Haïti compte pour le rétablissement de la paix, a conditionné l’envoi de ses policiers (1000 au total) à la mise en place d’un nouveau gouvernement. Les politiciens malins et opportunistes ne font pas grand cas de cette réalité, ne privilégiant que leurs petits intérêts personnels.

RTVC

Leave a reply