Installé dans ses fonctions, le Premier ministre Garry Conille se dit prêt à relever les défis

0
138

Ce mercredi 12 juin 2024, s’est tenue à la Villa d’Acceuil la cérémonie d’installation du Premier Ministre Garry Connile et des membres de son cabinet. Laquelle cérémonie a été présidée par le Conseil présidentiel de transition. Le nouveau PM Garry Conille a fait le diagnostic d’un pays agonisant, qui requiert des médicaments efficaces et des médecins habiles pour le maintenir en vie.

La Villa d’Accueil a accueilli la cérémonie d’installation du nouveau gouvernement haïtien. En présence du gouvernement sortant, des grands commis de l’État, de la Représentante du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Maria Isabelle Salvador, du corps diplomatique et consulaire, du Président de la cour de cassation et sous le regard curieux de la presse haïtienne, le conseil présidentiel de transition a passé le maillet à une nouvelle équipe gouvernementale, dans un pays où la constitution est mise en veilleuse depuis près de 5 ans.

En effet, le nouveau Premier Ministre, le Dr. Garry Conille, en préambule de son discours, a tenu de faire le diagnostic d’un État en convalescence. Le Dr. requiert des médicaments efficaces et des spécialistes pour soigner ce pays qui a changé le cours de l’histoire de l’humanité il y a 220 ans.

En ce sens, le Premier ministre endosse le poids de la tâche qui lui est confiée et insiste sur les mécanismes à envisager pour mater la crise humanitaire et l’instabilité politique qui rongent le pays. L’homme au 58 ans s’engage à diriger ce gouvernement de transition dans la transparence, l’intégrité et la détermination afin d’améliorer les conditions de vie des Haïtiens. Le Premier ministre Garry Conille invite les membres de son cabinet à se rappeler ce contrat collectif paraphé avec le peuple haïtien et à s’illustrer vaillamment pour participer aux efforts visant à redresser la situation.

Sécurité publique et nationale ; redressement économique ; conférence nationale ; état de droit ; organisation des élections ; progrès durable (…) sont entre autres les différents grands chantiers qui attendent le nouveau gouvernement.

Pendant son discours, le PM a exhorté les membres du Conseil présidentiel de transition, les membres du gouvernement sortant, les nouveaux ministres et l’assistance d’observer une minute de silence en mémoire des trois policiers de l’UTAG lâchement assassinés le dimanche dernier par les hommes armés de Barbecue.

En fin d’intervention, le PM a promis “Tolérance zéro” contre la corruption, arguant que les maigres ressources de l’État doivent être utilisées au profit des citoyens.

Richarson Bigot
[email protected]

Leave a reply