La Chine nie tout lien avec i-Soon, la société de cyberespionnage dont les données ont fuité sur GitHub

0
91

Des documents internes à l’entreprise, qui mentionnent notamment des enseignants de Sciences Po comme cibles, ont été publiés sur Internet il y a une semaine. Les dénégations de Pékin peinent à convaincre, tant les preuves liant i-Soon à l’Etat chinois sont nombreuses.

Leave a reply