« La petite taxe proposée par la Commission européenne rapporterait chaque année jusqu’à 57 milliards d’euros »

0
100

Pour sortir de la crise, il est urgent de combattre la spéculation et d’adopter la taxe européenne sur les transactions financières, rappellent, dans une tribune au « Monde », cinquante-huit députés des groupes Horizons, LIOT, Modem et Renaissance.

Leave a reply